17/11/2008

J'ai peur tout le temps

P1010050clairesépialight

 

J’ai peur tout le temps. Peur de ne plus voir. Peur de ne plus entendre. Peur que mes personnages se rebiffent contre moi. Qu’ils me fassent la révolution. J’ai peur de ne plus sentir. De ne plus percevoir. J’ai peur de dire. J’ai peur de taire. J’ai peur de partir. J’ai peur de rester. J’ai peur d’écrire. J’ai peur de ne pas écrire. J’ai peur de dormir. J’ai peur de rester éveillé. J’ai peur du noir. J’ai peur de la lumière. J’ai peur du bruit. J’ai peur du silence. J’ai peur tout le temps. Dans ces peurs de novembre, j’allume des feux de bois. Dans le poêle centenaire. Je fends des bûches près des feuilles d’automne. Dans le jardin. Et le bruit de la hache ricoche de maison en maison. J’ai des rêves de roulottes. Où l’on n’a rien. Sinon le manger et le chaud suffisants. Quelques mètres carrés, le vent et le soleil. J’ai peur du monde. J’ai peur de la solitude. Dans ces peurs de novembre, j’écris des chansons pour Marilyn à Montréal. BC 

 

La gitane

 

Pas plus que la gitane je ne sais d’où je viens

Qu’importent les regards et qu’importe le temps

Mon cœur est de Bohème, je suis la fille de rien

Un peu de mes parents, la force de mon clan

 

Pas plus que la gitane je ne veux, je n’espère

Je conduis ma roulotte et je prends des chemins

Exilée pour toujours du ventre de ma mère

J’invente, en mes chansons, la chaleur de ses mains

 

Pas plus que la gitane je ne puis m’arrêter

De rêver, de penser et d’ allumer des feux

Aux quatre coins de l’air, des hivers, des étés

Je dédie aux étoiles la courbe de mes yeux

 

Pas plus que la gitane je ne connais demain

L’avenir de la Terre, des miens, de mes enfants

Je me tais, je m’exile au bruit de l’incertain

Je dessine des danses et je les offre au vent

 

Pas plus que la gitane je n’ai d’or à donner

Sinon l’âme et l’amour, ma peau et l’embellie

A ma tribu chantée, à ma tribu dansée

Au silence, à l’absence, à la nuit, à la vie

 

 

 

© Benoît Coppée, le 7 novembre 2008

04:15 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.