24/06/2008

Anne-Françoise Trân nous invite...

Bonjour,

 

Notre amie Anne-Françoise Trân qui a assuré la technique vidéo lors de notre récent happening au Centre Culturel d’Evere, nous invite à regarder la nouvelle production de Superette et Benjamin Demeyere. Le déserteur, the yes yes no song a été réalisé à l'occasion de la nouvelle exposition de Benjamin Demeyere dont l'inauguration aura lieu à Anvers le 28 juin à partir de 16h.

 

Visionnez le film sur www.deserteur.be 

 

Bonne visite !

 

Benoît Coppée

13:46 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2008

Oh ! Théo à Evere...

page25light

Oh ! Théo à Evere

Mes amis,

Depuis plusieurs jours nous mettons la toute dernière touche finale à La balade du chat, la BD « Oh ! Théo » que nous avons réalisée durant le Parcours d’Artistes d’Evere 2008. Grâce aux bons soins de Dominique Clajot, Echevine de la Culture d’Evere, la BD paraîtra le 21 juin, lors d’Evere en Fête, dans un format tout à fait surprenant et tout à fait charmant ! Le tirage sera limité. Il vous faudra donc être rapides pour vous procurer cette pièce de collection !

Nous avons travaillé comme des lions, Nicolas et moi, autour de la bienveillance, du bon soin, des bons conseils et de la disponibilité de Magali Klemm de l’imprimerie d’Evere pour la mise en page, l’impression et l’édition.

Que du bonheur !

A bientôt,

Benoît Coppée

11:45 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2008

courrier

A propos du roman JULIE

 

Bruxelles, le 4 juin 2008

 

Chères Roxane, Louise, Carmen, Mathilde, Mathilde, Coralie, Eloïse, Marine, Eléonore & Solimani

Chers Julien, Gatien, Gauthier, Frédéric, Simon, Paul, Edouard, François, Corentin, Quentin

Mes amis,

 

J’ai reçu vos lettres magnifiques comme des étoiles brûlantes. En plein visage. J’ai mis du temps à y répondre. Parce que des histoires m’appellent dans tous les sens. Des romans. Des scénarios de films. Des scénarios de dessins animés. Je suis perdu, parfois, dans tous ces projets que je mène de front depuis des mois. Tous les personnages que je tente de faire vivre -pour le bonheur, je l’espère, des petits et grands- me hantent, m’occupent, me prennent un temps considérable. Trop, parfois. Et voilà que par vos mots, vos lettres magnifiques, vos lettres splendides, vous venez réveiller dans mon bureau Julie, Tim, Lucas, Pierre, Romane et le petit chat rouge à pois blancs... J’en ai les larmes aux yeux. Je vous lis et je vous trouve extraordinaires dans toutes ces questions que vous me posez et auxquelles il me faudrait tout un nouveau roman pour donner les réponses que je souhaite. Je suis épaté par vos intelligences émotionnelles. Vous déposez les grandes questions de la vie et de l’amour. En lisant vos phrases, je me dis que le monde de demain, celui que vous allez créer dans quelques années par vos métiers, par vos amours, par vos vies a bien de la chance ! Je suis heureux de savoir que vous êtes là à venir gonfler l’univers de vos énergies douces, plurielles et tellement vivantes !

 

Je n’ai pas le temps de répondre aux 33 questions que vous me posez. Ce n’est pas raisonnable pour moi. Sans doutes trouverez-vous les plus jolies réponses dans vos rêves, vos hypothèses, vos discussions, vos intuitions, vos vies, vos chemins personnels.

 

La seule fonction d’une œuvre d’art est d’ouvrir l’espace à plus l’humanité. Vos questionnements sont pour moi le signe de cette humanité débridée grâce à mon roman. Tous vos mots, sous l’égide de votre professeur bienveillant, sont le signe d’une magnifique humanité. Et là, l’œuvre d’art de mon livre a rempli pleinement sa fonction. Alors, réchauffez-vous encore autour de mon roman Julie. Confrontez vos hypothèses, vos doutes, vos questionnements. L’un trouvera que Julie aurait dû rejoindre Lucas. L’autre trouvera que Julie a bien fait de rejoindre Tim. Peut-on parler de vérité absolue s’agissant des choses de l’amour ? Ou bien l’amour est-il aussi un espace de pari ? Un espace où il s’agit parfois de renoncer ? Tant et tant de questions que l’humain, croyez-moi, n’a jamais terminé d’interroger. Et c’est tant mieux.

 

L’amour est une œuvre d’art. Il n’existe pas. Il se crée.

 

Si je ne puis vous transmettre que cette idée-là, en retour de vos lettres magnifiques, eh bien je serai le plus heureux dans la solitude mon bureau. Je vous remercie et vous félicite de tout mon cœur vibrant de vous poser à vous-mêmes, finalement, ces grandes questions de la vie. Je vous souhaite à chacune et à chacun, de toutes mes forces, de toute mon âme, de tout mon espoir, de voler comme des oiseaux migrateurs sur les sentes de l’amour. A tous les instants de votre vie.

 

L’amour est une œuvre d’art. Il n’existe pas. Il se crée.

 

Je ne puis rien vous offrir de plus beau que ce cadeau-là, mes amis.

 

Bien cordialement à vous,

 

Benoît Coppée

12:16 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Où trouver...

Bruxelles-Midi Paris-Nord

 

Bonjour Benoît Coppée,


Je suis triste car cela fait plusieurs fois que je fais les magasins pour trouver votre roman Bruxelles-Midi Paris-Nord. Apparemment il n'est plus imprimé.

 

Pourriez-vous me dire comment je pourrais faire ou où chercher… car j'ai vraiment envie de le lire. Après la lecture de votre roman Julie que j'ai énormément apprécié, j'ai envie de lire celui-là.


Merci de votre réponse.

 

Bien à vous,


JL

 

------------------------------

 

Chère JL,


Je vous remercie de votre message.


Pour le roman Bruxelles-Midi Paris-Nord, le mieux est d'envoyer un email à l'éditrice Madame Nicole Gdalia.

 

Éditions Caractères

7, rue de l’Arbalète, 75005 Paris,

Tél : 01 43 37 96 98,

Fax : 01 43 37 26 10 (commandes)

Mail : contact@editions-caracteres.fr

 

Et voir avec l’éditrice la manière de lui commander un exemplaire du livre.

 

Cordialement,

 

Benoît Coppée

12:03 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un peu de rêve, s'il vous plaît...

Le petit bal portatif

Roulio et Manouela ! Un couple du tonnerre qui sait ce que l’amour veut dire. En tandem et tout en chantant, ils surprennent les passants, les invitent à la danse et composent des couples improbables dans des endroits inattendus: une place, une ruelle, un bois, un pré, une plage, un hall et, pourquoi pas, dans votre salon ?

 

Cliquez ici

 

Manouela, c’est aussi Isabelle Verlaine du Théâtre de la Casquette qui porte la voix de Nina et de la maman de Oh ! Théo... Nous, on aime !

 

Benoît Coppée et Nicolas Viot

11:46 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/06/2008

Fête des pères ?

Fête-des-pères-cart-post
A court d'idée pour la fête des pères, ou pour son anniversaire, ou pour le remercier de je ne sais quelle autre chouette occasion ? Imprime alors ce petit dessin qui est à la taille d'une carte postale, soit 10 x 15 cm, et, au dos, écris-lui un petit mot joli.
Et pourquoi pas lui envoyer la carte par la poste pour lui faire encore une plus grande surprise ?
A toi de jouer maintenant...
 
Nicolas Viot

19:20 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |