06/04/2008

Pour mon anniversaire, je demande...

C’est bientôt mon anniversaire. Le 22 avril. Dans quelques jours. Un petit spleen me fait revisiter ma vie. Tandis que, dans mon bureau, j’écoute le dernier album de Maurane. Il n’y a rien à comprendre, je dis bonjour à ce qui vient me surprendre… Cet album est beau. Mais dieu qu’il est triste. Non, triste n’est pas le mot. Cet album entraîne sur les sentes du cafard, de la rêverie, du songe bleu. Ma vie revisitée. J’ai vu des diamants de toutes les couleurs. Je vois des routes, des autoroutes, des sentiers de montagne, des chemins de traverse, des chemins dans la lumière, des chemins dans l’ombre, des chemins dans la nuit, des chemins dans le jour. Des carrefours, aussi. Des doutes. Des douleurs. Des renoncements. Des joies. Des larmes. Des rires. Des avancées. Quelques carrefours. Oui, quelques carrefours. La vie est belle, je dis. Mais la vie est une catastrophe aussi, je dis. C’est bientôt mon anniversaire. Le 22 avril. Dans quelques jours. Il manque quelque chose à ma vie. Des chaussettes. Oui, des chaussettes… Je ne sais pas ce qui se passe, mais on me pique mes chaussettes ou je les perds ou que sais-je… Elles ne reviennent pas de la lessive… Elles disparaissent de mon armoire… Elles se mélangent… Elles s’envolent… Elles se cachent… Elles voyagent… Bref, mes chaussettes, c’est un véritable problème… Il y a quelques mois quelqu’un -dans la même situation que moi- m’a donné, un début de solution, une idée merveilleuse : Moi, pour mon anniversaire, je demande un seul truc : des chaussettes !!! Eh bien, je vais demander la même chose. Pour mon anniversaire. Je demande des chaussettes ! Genre pointure 44… Si vous voulez me faire plaisir pour mon anniversaire, vous pouvez m'envoyer des chaussettes jolies à Benoît COPPEE BP 31 / B 1140 Bruxelles 14. Je vous promets un petit cadeau personnalisé en retour de votre bienveillance et de vos marques d’attention ! Et promis, on exposera les plus belles sur le Blog !

 

Allez, la vie est belle !

 

Benoît Coppée

14:09 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Comment chez toi aussi :-o C'est terrible cette histoire de chaussettes! Il y a quelques jours j'ai rassemblé dans un grand panier toutes les chaussettes que j'ai trouvée et j'ai essayé de les trier. Pfff j'ai jamais pensé que nous en avions autant! Et bien après avoir retrouvé certaines paires (quand même!) il en reste pffffff plein toutes seules! Ca fait longtemps que je me demande pourquoi les fabriquants de chaussettes s'obstinent à faire des paires avec deux chaussettes identiques. Si c'est pour de toute façon ne plus les retrouver pouquoi ne pas faire des mélanges amusants. Pour ma part ça m'arrive régulièrement de mettre deux chaussettes différentes. De toute façon bien souvent personnent ne les voit! Ceci dit le mystère reste entier, où passent donc toutes ces chaussettes qu'on ne revoit jamais? Si j'ai une piste, je t'en parle!

Écrit par : Véronique | 07/04/2008

Comment? Vous ne connaissez pas la gourmandise de la machine à laver?
Elle n'aime que les chausettes... les rouges, les bleues, les rayées ou à petits pois! Elle les adore... Et voilà pourquoi en un programme de lavage, elle a juste le temps de dévorer une chaussette de chaque goût qu'elle croise! Et jamais, honte à nous, nous ne lui représentons la seconde en goûter... Et, dans nos beaux paniers en osier, une collection d'orphelines se languissent!
Ah ces monstres chaussettophages... un mystère dans chaque famille!
Belle journée.

Écrit par : Christel | 07/04/2008

Les commentaires sont fermés.