28/09/2007

Ma révolution II

Ô pays de Meuse et de l’Escaut

 

 

Flamands, wallons, parfois chahutent

Mais si leurs langues se disputent

Les uns s’enlacent en français

Les autres s’aiment en néerlandais

 

Leur petit gars, Manneken-Pis

Fait rire l’Europe et la police

Champions du monde de la bière

Entre deux frites, ils en sont fiers

 

Ils font les fous à l’heure du sport

Surtout quand ils sont les plus forts

Kim et Justine, ils les adorent !

Leurs Diables Rouges, c’est comme de l’or !

 

Pays de Meuse et de l’Escaut

Pays de vent, de terre et d’eau

Qui donc ici est le plus haut

Est-ce le roi, est-ce l’oiseau ?

 

Wim et Manon, Peter et Blanche

S’assemblent en longues marches blanches

Même frisson derrière le torse

Chez eux l’union, oui, c’est la force !

 

 

Ó Benoît Coppée et Editions Averbode, in Tremplin 3, 19 sept 2003

11:02 Écrit par Oh ! Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.