04/05/2006

La vie est douce

Ce matin sent le simple bonheur. Il fait plus chaud dehors, dans le vent, que dedans, dans nos maisons. C’est le temps de sortir, de plonger et de nager dans ce ciel qui touche la Terre. L’espace autour de nous est d’un bleu souriant et léger. Un bleu presque jaune. Des milliers de pissenlits ont envahi mon jardin fou d’Evere. Le chat Caramel dort. Son ventre est gros. Noire et lourde, délicieuse, elle prépare ses petits chatons. Sur le trottoir, devant moi, une jeune femme pousse un landau. Elle porte une jupe bordeaux. Elle regarde son enfant. Elle lui sourit. Ses richesses, à cette femme, sont devant elle, à portée de mains, à avancée de doigts, à hauteur de regards, à grandeur de sourire. Il n’y a rien de plus beau, sans doutes. Ce matin sent le simple bonheur. Je marche seul, dans les rues, en quête d’émotions et d’idées. La vie est douce.

 

Benoît Coppée

11:35 Écrit par Oh ! Th | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

la bonheur simple au miel de pissenlits je rentre de mes classes vertes, avec nos futurs instits, nous avons utilisé tous nos sens , préparé du miel de pissenlits, goûté le maitrank à l'aspérule odorante, réalisé des mirlitons avec des renouées du Japon et fabriqué des appeaux avec des noisettes pour appeler les oiseaux, jouer sous le soleil à la fée chlorophylle et monter une mise en scène d'ateliers poétiques pour les enfants de maternelle de madame Annie de Gembloux. Nul doute ce bonheur simple était bien là entre les pervenches et les primevères, les cardamines des prés, les anémones sylvie, les mysosotis et tutti quanti...

ps: pour le miel de pissenlit
il faut 250 fleurs dont on ne garde que les corolles (enlever les sépales, la partie verte) que l'on laisse sécher un peu au soleil puis que l'on infuse dans l'eau bouillante (1L). ajouter du sucre et 250gr de sucre gélifiant à la pectine de pommes. Ajouter un citron coupé en petits morceaux (en gardant la pelure s'il est bio) et une orange. épicer avec un peu de cannelle. Laisser mijoter un peu, écumer et dès que la gélée prend (elle plaque sur la cuillère), mettre dans les pots. Un vrai délice pour vos papilles...

Écrit par : marina | 07/05/2006

recette suite j'ai oublié, avant d'ajouter le sucre gélifiant, on laisse refroidir l'infusion et on place les fleurs dans une étamine, que l'ontord pour extraire un maxmum de jus. On ne garde que quelques pincées des pétales jaunes que l'on place dans le fond du pot avant de verser la gélée, juste pour faire joli...

Écrit par : marina | 07/05/2006

Merci Marina Pour ces bonnes nouvelles délicieuses et colorées ! Zoé et toi vous êtes-vous déjà rencontrées virtuellement ? Vous en auriez, je crois, des choses et des émotions en commun à échanger à propos de l'enfance que vous connaissez si bien !

Benoît

Écrit par : Benoît | 08/05/2006

Les commentaires sont fermés.