18/04/2006

Une école d'arts pas comme les autres

Une école d'arts pas comme les autres

Sandrine Vandendooren

 

Savoirs, saveurs et sagesse... l'ASBL Sasasa propose des ateliers créatifs, en soirée, pour adultes.


Prochain cycle de cours le 24.

 

Tout nouveau tout beau à Schaerbeek. Une école d'arts des savoirs, des saveurs et de la sagesse (Sasasa) vient d'y ouvrir ses portes dans le quartier Huart Hamoir, près de la gare. Elle propose des ateliers et activités créatives en soirée pour adultes, du lundi au vendredi. «Il y a beaucoup d'infrastructures culturelles, écoles et académies, à Bruxelles mais les activités qu'elles proposent ne sont pas toujours compatibles avec l'agenda chargé des personnes actives qui souvent ont une famille», observe Alessandro d'Angelo, le président de l'ASBL Sasasa, à l'origine du projet. Aussi ce dernier a-t-il voulu créer pour ce public un endroit inédit et atypique avec «une offre d'activités attractive mettant l'accent sur la qualité et la convivialité des cours».

 

Douze disciplines

 

Sasasa propose 12 cours: chant, cuisine, dessin, écriture avec Benoît Coppée, musique, oenologie, pâtisserie, peinture, photo, psychologie, salsa et yoga. À l'exception des ateliers cuisine, pâtisserie et oenologie qui peuvent être suivis à la séance (40 à 55 euros, dégustation comprise), les autres cours se donnent, pour ce dernier trimestre de l'année scolaire, par cycle de 8 semaines. Les cours reprennent la semaine du 24 avril et s'étalent jusqu'à la fin juin, avec relâche les week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte. Les prix varient en fonction de la discipline suivie: 120 euros en moyenne, 200 euros pour la photo et la musique. Une séance-test est proposée la première semaine.

 

Pour développer un tel projet, il fallait trouver un lieu hors du commun. Ce fut chose faite l'été dernier lorsqu'Alessandro d'Angelo a racheté avec sa famille, via une vente publique, une maison patricienne de style Art Déco datant de 1937 et ayant appartenu à des industriels flamands. La bâtisse, située, au n°2 de l'avenue Maeterlinck avec vue sur le parc Huart Hamoir a été aménagée pour abriter un salon de danse, une cuisine et des classes mais la structure originale a été préservée.

Si Sasasa a élu domicile dans la Cité des Anes, c'est aussi parce qu'il y avait une demande. «Avant de lancer le projet, nous avons sondé 150 personnes qui ont manifesté beaucoup d'intérêt. Un tel projet aurait eu moins de succès à Boitsfort et Ixelles», raconte le propriétaire des lieux.

 

Les cours ont débuté en mars sans publicité. «Simplement grâce au bouche à oreille, nous avons eu 75 élèves». Attention pour le prochain cycle, les places seront limitées de 8 à 12 personnes par classe. Les inscriptions battent leur plein.

Plus d'informations sur Web www.sasasa.be ou au 0475.204.600 (de 14 à 19h).

 

© La Libre Belgique 2006

14:36 Écrit par Oh ! Th | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.