24/02/2006

Un soleil tout léger, presque doux...

Bonjour à tous !  Un soleil tout léger, presque doux, plane sur Bruxelles-Ville. Julos, dit-on, se porte fort bien en son hôpital Saint-Jean. Julos, dit-on également, accueille bouquets de fleurs sur bouquets de fleurs. Oui, la vie est forte. La semaine qui vient est la semaine du Carnaval. Et mardi prochain, dès six heures du matin, je serai à Binche, sur les traces de Lionel et de Clémentine, les deux héros de La petite porteuse d’oranges paru récemment chez Averbode. A Binche. A boire Champagne et manger huîtres, sans doute. A vivre avant tout. Ma boîte aux lettres est très sollicitée ces derniers jours par des élèves d’écoles primaires qui souhaitent me rencontrer suite à la lecture de ce récit. Ainsi, j’irai prochainement à Pipaix, à Morville, à Molenbeek… Une belle part du métier d’écrivain, ces rencontres avec les jeunes lecteurs ! A tout bientôt.

Benoît Coppée

12:15 Écrit par Oh ! Th | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

les couleurs L´absence de couleurs. Je me suis posée la question. Puis j´ai pris du recul. Ce qui me plaît, c´est justement le ton sur ton. Ça apprend à l´enfant le sens du beau. Une planche sans couleurs peut leur être donnée. Ils apportent alors les couleurs, leurs couleurs.
Voilà ce que je comptais faire si j´ai la joie d´être un jour grand-mère.

Écrit par : Zoe-a | 24/02/2006

Les commentaires sont fermés.