27/10/2005

Au travail

A la recherche du prochain strip de Théo, je suis en train de travailler sur un texte de Vanessa Greindl. L'article est arrivé cet après-midi, au bureau, en provenance de la rédaction du Ligueur. Le texte parle de la toute puissance de l’autre, du confort de l’illusion, de l’éternelle insatisfaction, de la chute de l’illusion pour la montée de l’individualisation… Souvent, les thèmes qu’abordent Diane ou Vanessa dans leurs articles me percutent en plein cœur, en pleine vie. Certains d’entre eux m’ont déjà ému jusqu’aux larmes. Toujours, ils font trembler en moi les couches profondes de ma vie d’aujourd’hui ou ma vie d’hier. Pour symboliser les pensées de Diane ou de Vanessa -en mettant en scène Théo- il n’est pas rare que je doive sortir de mon bureau, faire une longue promenade dans les rues d’Evere, à travers les potagers, non pas pour trouver « une idée » de strip, mais plutôt, avant que n’arrive l’idée de strip, me recentrer sur ma vie à moi. Qu’est-ce qui m’a fait mal quand j’étais petit ? Qu’est-ce qui m’a posé problème quand j’étais petit ? Qu’est-ce que mes propres enfants ont déjà réveillé comme interrogation ou comme difficulté qui s’apparente au thème dont je dois trouver ficelle pour une symbolisation la plus pertinente possible ? Il est 17 :36. Je sors de mon bureau, le prochain article de Vanessa dans une poche de mon âme. Le thème abordé est difficile. Nicolas attend mon scénario pour demain matin au plus tard. Au travail.

 

Benoît Coppée


17:39 Écrit par Oh ! Th | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.