24/08/2005

Jour de deuil...

Où est Théo ? demande Véronique.

 

 

Je me le demande aussi. Le fripon polisson canaillou se cache quelque part. Mais où ? Oh, je ne m’inquiète pas ! Il devrait revenir bientôt ! Ce matin était jour de deuil. J’en ai la tête pleine de tristesses et de larmes. Je suis allé, avec les miens, avec les hommes et les femmes de mon Pays, à l’enterrement du papa de Noémie, Marie, Thomas et Romain, les amis de mes enfants. L’église était pleine de larmes, de tristesses, de tendresses aussi. Je ne me souviens pas avoir autant pleuré de ma vie ! Noémie, Marie, Thomas et Romain ont parlé de leur papa comme tous les enfants pourraient parler de leur papa. Mais avec la grâce en plus. Avec la beauté en plus. Avec la vérité en plus. Ça m’a donné des milliers de frissons de les entendre, ces enfants, parler de leur papa avec autant de force, de beauté, de reconnaissance. Nous étions des dizaines autour de la douleur d’une famille décapitée. Mais où donc l’humain va-t-il chercher, trouver, cueillir la force d’être debout, tout simplement debout en ces instants si terribles, si difficiles ? Oh… Mon esprit est plein de reconnaissance devant le cadeau d’humanité que nous ont partagé Noémie, Marie, Thomas, Romain et leur Maman. Oh, que mon cœur a mal de savoir, pour eux, cette douleur sans nom possible d’avoir perdu la tête, le bélier, l’armure, l’enceinte, la protection que fut leur papa et mari ! Je suis sorti de l’Eglise Ste-Suzanne avec cette envie folle d’échapper à la tristesse. Non… « échapper » n’est pas le juste mot… Je dirais plutôt… avec cette envie folle de « métaboliser » ma tristesse… Alors, j’ai invité les miens à aller chez Zoom… Zoom, c’est le patron du restaurant asiatique au coin de ma rue. Je lui ai dit : « Zoom, on revient… On a mal partout de ces tristesses reçues durant toute la matinée, on a mal pour Noémie, Marie, Thomas,  Romain et leur Maman qui vont avoir mal pendant très longtemps… On a besoin d’un peu de chaleur, Zoom ! » Alors, Zoom nous a préparé ses meilleurs plats, son meilleur vin, son meilleur alcool. Et on a profité de la vie, de l’amour, de l’amitié. Mais toujours avec cette pensée forte, inéluctablement tournée vers Noémie, Marie, Thomas et Romain et leur Maman.  Rhaaa… J’enrage aussi… Parce que ce n’est pas juste ! Rhaaa… J’enrage aussi… Parce que je sais tout le souci qu’un papa peut se faire pour ses enfants au quotidien… Et que là… Mais je relis Saint Augustin, cité ce matin par Noémie, Marie, Thomas et Romain et leur Maman : « Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble… Essuie tes larmes si tu m’aimes… » Mais il y a des jours où le ciel est con… Des jours aussi où la vie demande aux grands, aux adultes, de créer un monde protecteur pour les plus jeunes. Ce matin l’Eglise était bondée de jeunes, de petits, beaux, terriblement beaux, extraordinairement beaux, les amis de Noémie, Marie, Thomas et Romain… dont mes enfants. Je me suis senti le devoir de garder la main protectrice, la main chaude. Mais je jure devant le monde entier, les hommes et les femmes, que c’est une tâche difficile… Que ce fut très dur.

 

Chez Zoom… faites-y un tour de ma part. Vous serez très bien reçus. Je m’y engage de manière formelle.

 

Restaurant Délices d’Asie

Chaussée de Haecht, 1125

1140 Bruxelles

Tel et fax : 00 32 2 245 03 33

 

Prenez bien soin de vous,

 

Benoît Coppée

 

NB : L'image du Tournesol nous fut offerte ce matin par Noémie, Marie, Thomas, Romain et leur Maman. Avce cette légende : "Fattoria Maionchi. Août 2003"

15:56 Écrit par Oh ! Th | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/08/2005

 Le bon plan de Marina

Vite, plus que deux week-end...

A voir dans une belle région, dans sublîmes lieux d'exposition, "le regard d'habitants du condroz sur leur quotidien"
"...Des enfants, des jeunes, des femmes, des hommes, villageois de tinlot, Anthisnes, modave, Marchin, tapis au creux de leur quotidien, à l'afut du bonheur. campés à l'autre bout de leur objectif, silencieux pour ne pas effrayer l'instant. Et le bonheur? Il plane là. Dans la rosée du petit matin. Sur le bar des amis. Dans le sommeil de l'enfant..." C'est pas parce que çà se passe dans la superbe région où j'habite mais franchement, çà vaut la balade, les galeries sont d'anciennes écoles ou les chateaux du coin, ou de sublimes vielles fermes. Vous y découvrirez l'ASBL "semences de curieux" et des photographes charmants. les expos et le parcours sont donc accessibles les samedis et dimanche jusqu'au 28 aout, entrées gratuites. Infos au centre culturel de Marchin , 085/413538 , www.centreculturelmarchin.be

Je vous aurais bien ajouter une photo mais je ne sais pas comment faire, bisous à vous tous, nicolas, benoît et théo...
 
Marina

13:46 Écrit par Oh ! Th | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/08/2005

Vacances...

Nous sommes en vacances jusqu'au 15 Août !
 
Au plaisir de vous retrouver bientôt !
 
Benoît et Nicolas et l'équipe autour de Oh ! Théo

18:38 Écrit par Oh ! Th | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |